Saber Kouki

Saber Kouki

Projet : Elevage ovin et bovin/culture maraîchère

Région : Béjà

Produit : Mazraâti

Pour Saber Kouki, l’agriculture était une voie toute tracée mais jalonnés de difficultés.  Depuis sa tendre enfance, dans son village natal de Sidi Salem, où il a grandi, Saber se voit au milieu des vaches s’occupant à plein temps des animaux et de la terre. Quand il décide de suivre un cycle d’ingénieur agricole, ce choix ne revêt en rien une surprise pour ses parents qui ont eux-mêmes consacré un large pan de leur vie à l’agriculture.

Après un cycle ingénieur à Mogron, Saber obtient un lot de 12 hectares loué alors à un prix symbolique.  Il y érige la culture du blé pour palier un manque de ressources  qui n’a, toutefois, pas suffi à  le faire dévier de sa trajectoire.  A force de courage et de persévérance, Saber finit par triompher de ces obstacles. L’élevage bovin a infléchi la pente. Dès lors qu’il a eu accès au financement, Saber a réussi à transformer son projet. « Enda m’a beaucoup appuyé ».  Les prêts qui lui ont été accordés comptés au nombre de 16 pour une valeur totale de 91.500 d l’ont aidé dans la construction d’un forage d’eau et dans l’implantation de nouvelles cultures ainsi que l’acquisition de nouvelles têtes bovines.

Saber est aujourd’hui à la tête d’un lot de 70 hectares dont il possède une grande partie.